Les liens vers les 2 prestations les plus en rapport avec ce conseil (construire un projet professionnel) :

Construire un projet professionnel

Parce que la formation nécessite d’être sous-tendue par un projet professionnel. Parce que sans projet(s), il n’est pas poss...

Apprendre à construire son projet de formation

Parce que la formation nécessite d’être sous-tendue par un projet professionnel. Parce que sans projet(s), il n’est pas poss...

Les liens vers les 2 conseils les plus en rapport :

Réussir sa réorientation professionnelle

Les carrières professionnelles d'aujourd'hui contrairement à celles d'hier ne sont que rarement linéaires. En effet, il es...

Choisir un lieu de stage

Le choix de ses stages est tout aussi important que le choix de sa formation et de son diplôme. Ce seront les expériences dét...

Construire un projet professionnel

Construire un projet professionnel n'est pas aisé et pourtant, c'est indispensable. En effet, comment peut-on avancer et progresser si aucun projet ni but ne sous-tend notre action ? Les étudiants (quelque soit le niveau) n'échappent pas à cette règle.
Nous considérons que, plus que de préparer leurs futures vies professionnelles, les étudiants qui font des choix d'orientation commencent leurs vies professionnelles. En effet, pour un collégien de sixième, de nombreuses possibilités sont encore envisageables puisqu'il n'a généralement pas encore fait de choix concernant son orientation scolaire et encore moins concernant sa carrière. Mais des étudiants en Première année universitaire ont déjà fait des choix qui ont réduit le champ du possible et ont, en même temps, agrandit les possibilités puisque les choix se sont affinés. La succession de prises de décisions conduit à se construire son identité professionnelle.
Or l'étude de la logique de ces prises de décisions montre que les étudiants n'ont pas réellement de méthodes pour constuire leur parcours de formation. Leur orientation est souvent la résultante d'influences multiples (avis des enseignants, exemple familial, suivre ses amis...) plus que de la poursuite d'un projet choisi en fonction de leurs intérêts et de leurs capacités.


Faire le bilan

Avant tous choix, les capacités d'analyse des individus sont mises en action. En effet, comment choisir, et bien choisir, si on ne se demande pas quelles sont les contraintes pesant sur notre décision, quels sont nos atouts qui pourront la guider, quels sont les points faibles avec lesquels il faudra composer, quels sont nos intérêts, quelles sont nos chances ? Prendre la bonne décision, faire le bon choix nécessite de bien se connaître et de prendre un peu de recul sur la situation.

L'orientation est souvent déterminée par plusieurs facteurs :

les capacités, qui sont mesurées, malheureusement, trop souvent uniquement par le prisme des résultats scolaires ;
l'envie ou les envies, qui sont plus ou moins variables;
l'idée que l'on se fait d'un métier, sans toujours mettre à l'épreuve de la réalité l'image que l'on s'en fait.

Il n'est pas aisé de poser un regard objectif sur soi ; c'est même impossible. En effet, l'être humain est par essence subjectif et l'objectivité s'apparente plus à un rêve qu'à une quelconque réalité. Le regard des autres est déterminant : il permet de prendre conscience de sa propre subjectivité et de l'écart qu'il existe entre la sienne et celle d'autrui. Ainsi, l'étudiant qui veut poursuivre dans une section scientifique par goût alors que ses résultats ne sont pas suffisants pourra prendre conscience de sa subjectivité au contact de ses professeurs, de ses parents, ...
Le retour (ou feed-back) d'un professionnel peut également s'intégrer aux processus de prises de décisions en matière d'orientation. En effet, un professionnel est spécialiste de ces problématiques et est pourvu de méthodes, techniques et outils (tels que les tests de potentiels) pour y apporter une réponse constructive. Il sait évaluer (le moins subjectivement possible) différents éléments rentrant dans la réflexion menant à la prise de décision :

les capacités et potentiels, grâce à des tests psychotechniques ;
l'envie ou les envies, grâce à des entretiens structurés permettant l'expression des motivations ;
les intérêts et valeurs professionnels, par l'intermédiaire d'inventaires d'intérêts et de valeurs professionnelles ;
la personnalité, grâce aux questionnaires de personnalité ;


Envisager les possibles

Le bilan permet de lister les points forts et les points faibles de chacun. Il permet également de déterminer plus ou moins exhaustivement quels sont les choix possibles.
En effet, comment s'assurer de prendre le bon choix sinon en envisageant tous les choix possibles et en les étudiants un à un au regard des éléments du bilan mené précédemment ?

Les éléments du bilan ont une double utilité :

d'une part, ils permettent de donner des idées à l'étudiant puisqu'il n'a probablement pas envisagé ses points forts, points faibles, potentiels, intérêts, motivations, personnalité de manière aussi approfondie que le permet un bilan complet accompagné par un professionnel de l'orientation ;
d'autre part, les éléments recueillis lors du bilan permettent d'analyser si les choix possibles sont pertinents ou pas ; ces éléments facilitent de manière décisive la prise de décision.

Les professionnels peuvent informer et conseiller :

ils connaissent les filières de formation, leurs exigences, et les métiers auxquels elles donnent accès ;
ils font travailler les étudiants sur les réalités du monde du travail et des métiers dont ils n'ont qu'une image souvent partielle ;
ils peuvent faire travailler les futurs professionnels sur leur subjectivité ;
...


Construire son plan d'action et le réaliser

La détermination d'un projet professionnel n'est pas un gage de réussite. En effet, la réflexion ne remplace pas l'action, elle la complémente et l'alimente. Ainsi, la détermination (plus ou moins précise) d'un projet professionnel permet, grâce au but qu'il constitue, de se fixer des objectifs et donc de construire le plan des actions à réaliser pour mener à bien son projet.
Les actions étant intimement liées à la réflexion qui les précède, on peut construire un plan d'actions d'évolutions et d'orientation. On peut ainsi déterminer quelles sont les formations les plus adaptées pour réussir, les améliorations personnelles à envisager. Le chemin menant à la réalisation de son projet professionnel peut donc être construit sur la base du bilan.
Le suivi du professionnel peut encore une fois permettre la réalisation du plan d'action. En effet, il peut être intéressant de bénéficier du point de vue du professionnel tout au long de la réalisation de ses projets pour mesurer le chemin parcouru, le chemin restant à parcourir, les évolutions et adaptations qui sont inévitables, ...

Déterminer un projet professionnel ne signifie pas nécessairement que l'on fera ce métier. En effet, comme dans le monde du travail d'aujourd'hui, les étudiants peuvent être amenés à changer de formation ou à envisager d'autres choix de carrières. L'accompagnement d'un professionnel permet d'acquérir une méthodologie à laquelle il est possible de faire appel dans tous les types de choix se posant dans une vie professionnelle : réorientation, spécialisation, recrutement, ...


Construire un projet professionnel n'est pas une tâche aisée. Elle ne l'est pas parce que l'on est souvent seul et que l'on ne possède pas toutes les ressources nécessaires à son élaboration. L'accompagnement de cette élaboration et de ces prises de décisions par un professionnel permet de structurer sa démarche grâce à une méthodologie éprouvée et validée et de construire des projets professionnels réalistes et réalisables.

Mentions légales | Coaching | Orientation | Projet professionnel | Recrutement | CV | Formation | Compétences | Emploi