Les liens vers les 2 prestations les plus en rapport avec ce conseil (permettre aux étudiants de préparer leur orientation) :

Construire son orientation au lycée

Parce que pour choisir son orientation il est nécessaire de connaître les différentes possibilités. Parce que les étudiants ...

Conduire une réunion efficace

Chaque enquête sur les pratiques professionnelles semble confirmer la pensée intuitive de beaucoup de salarié, les réunions "...

Les liens vers les 2 conseils les plus en rapport :

Permettre aux étudiants de préparer leur orientation

Conformément aux dispositions de la loi du 23 avril 2005, le Haut Conseil de l'Education "établit chaque année un bilan de...

Construire un projet professionnel

Construire un projet professionnel n'est pas aisé et pourtant, c'est indispensable. En effet, comment peut-on avancer et prog...

Permettre aux étudiants de préparer leur orientation

Conformément aux dispositions de la loi du 23 avril 2005, le Haut Conseil de l'Education "établit chaque année un bilan des résultats obtenus par le système éducatif"
Dans son dernier rapport publié en 2008, le Haut Conseil a porté son attention sur l'orientation scolaire.

Ce rapport met en exergue l'importance des différentes phases d'orientation rencontrées par les élèves dans leurs parcours et les indicateurs consultés par les enseignants: "La réussite ou l'échec des élèves sont jugés en fonction de leurs seuls résultats dans les disciplines auxquelles sont associés ses savoirs et qui sont souvent désignés sous le terme de 'matière principale'".
L'origine sociale ainsi que le niveau de formation des parents présentent une forte corrélation avec la réussite scolaire. Même à résultats scolaires équivalents l'orientation varie selon ses paramètres.
Les parcours de formation des enseignants ne leur permettent pas actuellement d'acquérir les connaissances et la maîtrise des outils nécessaires pour accompagner efficacement l'orientation des étudiants.

Les étapes de l'orientation



  • Identifier l'ensemble des capacités de l'élève: le niveau des résultats scolaires est un indicateur a prendre en considération dans une phase d'orientation, il n'en est pas pourtant la clé de voute. Les capacités d'apprentissage ne sont pas toujours exploitées pleinement faute de motivation, faute de méthode ou encore faute de disponibilité psychique (troubles du comportement, problèmes familiaux, etc.) La personnalité et les intérêts professionnels doivent aussi être interrogés au cours de la construction d'un projet d'orientation. La capacité à suivre un enseignement ne suffit pas pour réussir son parcours de formation et a fortiori sa vie professionnelle.

  • Questionner le marché du travail: les diplômes, les écoles, les formations possèdent tous leur représentation sur le marché du travail. Chaque secteur d'activité possède des parcours de référence différents. Il est important de maîtriser ses tendances pour conseiller au mieux les élèves selon leurs aspirations à plus long terme. L'intervention de chefs d'entreprise ou de professionnels des ressources humaines au sein des établissements se développe fortement pour faire entrer ses connaissances dans les établissements.

  • Ouvrir le champ des possibles: trop souvent c'est l'offre de formation qui définie les orientations et non les besoins du marché de l'emploi et les aspirations des élèves. Pour contourner cette difficultés les établissements doivent pouvoir apporter une information élargie sur les parcours de formation professionnelle qui est abondante mais bien souvent méconnue des étudiants.

  • Impliquer les élèves en offrant un climat de sérénité: l'influence parentale n'a d'égale que celle des enseignants dans les choix d'orientation effectué par les élèves. Dans une moindre mesure le mimétisme entre adolescents participe lui aussi à la réalisation de choix prenant ces racines auprès de l'entourage. La parole des adultes possède encore un pouvoir important. Il faut donc permettre aux élèves de construire leurs orientations par anticipation, leur donner la possibilité d'être acteur de leurs parcours sous peine de voir des orientations échouer.