Les liens vers les 2 prestations les plus en rapport avec ce conseil (préparer les étudiants à l'insertion professionnelle) :

Préparer son insertion professionnelle

Parce que les étudiants sont souvent insuffisamment préparés à entrer sur le marché de l’emploi. Parce qu’il n’est jamais tr...

Etre performant en entretien de recrutement

Parce qu’il est nécessaire de travailler ses entretiens pour les réussir. Parce qu’il n’est pas toujours facile de comprendr...

Les liens vers les 2 conseils les plus en rapport :

Permettre aux étudiants de préparer leur orientation

Conformément aux dispositions de la loi du 23 avril 2005, le Haut Conseil de l'Education "établit chaque année un bilan de...

Construire un projet professionnel

Construire un projet professionnel n'est pas aisé et pourtant, c'est indispensable. En effet, comment peut-on avancer et prog...

Préparer les étudiants à l'insertion professionnelle

Les étudiants d'aujourd'hui sont les professionnels de demain. Mais la phase d'insertion professionnelle n'est pas évidente pour tous. En fonction du niveau de formation, de la spécialisation, de la connaissance du monde travail et bien d'autres facteur, les jeunes rencontrent plus ou moins de difficulté à trouver leur premier poste.


1)La prédominance des diplômes


En France, l'état prend en charge la formation des futurs professionnels en accordant à chaque enfant le droit de suivre des études. Une multitude de filières existe. Depuis le collège jusqu'aux études supérieures, les élèves et bien souvent leurs parents sont confrontés à des choix qu'ils abordent avec plus ou moins d'aisance, plus ou moins de réussite. Le constat qui s'impose en consultant le devenir des élèves à la sortie de leur parcours scolaire est sans appel. Les jeunes qui abordent le monde du travail sans diplôme sont ceux qui rencontrent le plus de difficultés pour trouver un emploi. Et lorsqu'ils le trouve ils sont encore les plus nombreux à être confrontés aux situations professionnelles précaires: intérim, CDD, temps partiel...



2)L'importance de l'expérience de terrain


Les parcours en alternance comme les stages en entreprises facilitent l'insertion professionnelle. Ils offrent la possibilités aux étudiants de se constituer un réseau et surtout leur permettent de tenir des discours plus pertinents en entretien de recrutement que les étudiants n'ayant pas réalisé de période de stage prolongé.
De nombreux jeunes diplômés continuent de se présenter sur le marché du travail avec une très faible expérience de terrain. Les filières universitaires notamment ne proposent pas systématiquement des périodes de stage obligatoires, laissant ainsi les jeunes autonomes dans la construction de leur expérience (emplois saisonniers, expérience bénévole, etc.)



3)De grandes disparités selon les secteurs


Selon les filières, la concurrence est plus ou moins importante sur les postes ouverts aux jeunes. Il est donc essentiel pour chaque étudiant de connaître le niveau de tension des secteurs d'emploi ciblés puis de construire son parcours en fonction des exigences des employeurs.